Ménopause

Qu’est-ce que la ménopause ?  

La ménopause est un événement naturel et inévitable chez la femme, qui survient en moyenne à l’âge de 51 ans. Le cycle menstruel s’arrête et les ovaires cessent de fonctionner, ce qui met un terme à la période féconde 1. On parle officiellement de ménopause lorsqu’une femme ne présente plus aucun saignement dans les 12 mois qui suivent ses dernières règles 2.




 
Gideon Richter logo

La ménopause survient en moyenne à l'âge de 51 ans.

Gideon Richter logo

Les bouffées de chaleur, l'insomnie, l'irritabilité et la sécheresse vaginale sont les symptômes les plus fréquents. 

Gideon Richter logo

Les symptômes de la ménopause peuvent être traités par hormonothérapie.

Quels sont les symptômes de la ménopause ?

La ménopause s’accompagne de nombreux troubles physiologiques et psychologiques, susceptibles d’impacter négativement la qualité de vie de la femme 1. Les symptômes les plus fréquents sont les bouffées de chaleur, les troubles du sommeil et la sécheresse vaginale 3.

Bouffées de chaleur

En Europe, jusqu’à trois femmes sur quatre souffrent de bouffées de chaleur et de sueurs nocturnes 3 durant la ménopause pendant une durée moyenne de cinq ans 4. Les bouffées de chaleur correspondent à « une brusque impression de montée de chaleur pendant quelques minutes, le plus souvent la nuit, avec souvent une rougeur au niveau du visage et du cou et une transpiration excessive »  5.

Troubles du sommeil

La qualité du sommeil se détériore généralement avec l’âge et la ménopause semble ajouter une couche supplémentaire à ce problème. Plus de 50 % des femmes post-ménopausées rapportent des troubles du sommeil 4. Les modifications hormonales ainsi que les bouffées de chaleur nocturnes perturbent leur repos 4.

Sécheresse vaginale

À l’approche de la ménopause, la quantité d’œstrogènes dans l’organisme de la femme diminue, ce qui provoque souvent des symptômes modérés à graves : jusqu’à trois femmes sur cinq souffrent de sécheresse vaginale, de douleurs pendant les rapports sexuels ou d’infections récurrentes des voies urinaires lorsqu’elles arrivent à l’âge de la ménopause 5.Contrairement aux bouffées de chaleur, la sécheresse vaginale ne s’améliore pas avec le temps sans traitement 4.
Gedeon richter behandeling

Pourquoi et comment traiter les symptômes de la ménopause ?

Avant de savoir comment traiter les symptômes de la ménopause, il est important de comprendre pourquoi les traiter. Il ne s’agit en effet pas seulement d’améliorer la qualité de vie des femmes en diminuant leurs symptômes. Certains traitements permettent également de réduire les risques associés à la ménopause, comme l’ostéoporose et le risque accru de maladies cardiovasculaires. Le choix du traitement dépend de plusieurs facteurs :  

  • l’âge de la patiente ; 
  • ses symptômes ;
  • ses besoins ; 
  • ses antécédents médicaux ;
  • sa volonté (ou non) de prendre des hormones.


La patiente peut déterminer une approche personnalisée en concertation avec un médecin ou un gynécologue. Les traitements hormonaux substitutifs (THS) sont une option, mais il existe aussi d’autres moyens de prévenir ou de soulager les symptômes de la ménopause, comme l’homéopathie ou la phytothérapie 6.




 

Que sont les traitements hormonaux substitutifs (THS) ?  

Les traitements hormonaux substitutifs ont pour but de restaurer l’équilibre hormonal perturbé lors de la ménopause 6. Au cours de ce traitement, les femmes qui présentent encore un utérus intact doivent prendre les hormones œstrogène et progestative. Les femmes qui ont subi une ablation de l’utérus, quant à elles, doivent uniquement prendre des œstrogènes. 

Afin de limiter les risques de thrombose ou d’embolie, il est recommandé de recourir à des traitements administrés par voie percutanée (administration transdermale), c’est-à-dire via la peau, par exemple sous forme de gel, de patch ou de spray 2,7.

Gedeon richter behandeling



 

Avantages des traitements hormonaux substitutifs

Amélioration de la qualité de vie 

Les recommandations internationales de l’IMS (International Menopause Society) ainsi que les recommandations belges de la BMS (Belgian Menopause Society) s’accordent sur le fait que les traitements hormonaux sont les plus efficaces contre les bouffées de chaleur et l’atrophie uro-génitale 1,7. Ces recommandations stipulent également que des doses de THS plus faibles que celles précédemment utilisées, peuvent réduire suffisamment les symptômes et maintenir la qualité de vie de nombreuses femmes 1,7.

Réduction du risque de maladies cardiovasculaires

Lorsqu’ils sont entamés au bon moment, c’est-à-dire dans les dix ans qui suivent le début de la ménopause, les THS peuvent également avoir un impact positif sur la santé cardiovasculaire 2,7,8.

Prévention de la perte de densité osseuse

Un autre avantage des traitements hormonaux substitutifs réside dans la prévention des fractures osseuses en début de ménopause. Qu’ils soient administrés ou non en combinaison avec du calcium et de la vitamine D, certains traitements hormonaux sont en effet reconnus comme la méthode la plus efficace pour prévenir la perte de densité osseuse liée à la ménopause  2,7.

 




 

Notre page Facebook et notre site Web sur la ménopause

Vous souhaitez en savoir plus sur la ménopause ?
Consultez notre page Facebook « Happy at 50 » consacrée à la ménopause, ses symptômes et ses traitements :

Références

  1. Baber, R. J., & Panay, N., & Fenton A., & the IMS Writing Group (2016). IMS Recommendations on women’s midlife health and menopause hormone therapy. Published by the International Menopause Society. 
  2. Belgium Menopause Society, (Press release 23/09/2014). Perceptions erronées chez les femmes belges autour de la ménopause et de son traitement. http://menopausesociety.be/extra_views/fr/brochures.php, consulté le 4 novembre 2019 
  3. DiBonaventura et al., (2013). Burden of vasomotor symptoms in France, Germany, Italy, Spain, and the United Kingdom. International Journal of Women’s Health Vol. 5, 261–269 
  4. Santoro et al., (2015). Menopausal Symptoms and Their Management. Endocrinol Metab Clin North Am, Vol 44(3), 497–515. 
  5. Faron G. (UZ Brussel), https://fr.medipedia.be/menopause/consequences/consequences-de-la-menopause, consulté le 4 novembre 2019 
  6. Pintiaux, A. Gynecologist/ Head of service at Erasme (2017), article redacted by Maria-Laetitia Mattern, published by Mediaplanet in Innovation Médicale, May 2017, p. 3. 
  7. Belgian Menopause Society, Consensus of the Belgian Menopause Society regarding therapy and strategies after the menopause,  http://menopausesociety.be/upl_docs/en/consensus-of-the-belgian-menopause-society-01-08-2017.pdf, consulté le 5 novembre 2019 
  8. Pintiaux, A. Gynecologist/ Head of service at Erasme (2019), article redacted by Maria-Laetitia Mattern, published by Mediaplanet in Soin de Santé, Mars 2019, p.8. 

Loading Een ogenblik geduld
De pagina wordt geladen
Loading
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Deze website maakt gebruik van cookies

We gebruiken cookies om u de best mogelijke ervaring op onze site te geven. Cookies zijn bestanden die in uw webbrowser worden opgeslagen en worden door de meeste websites gebruikt om uw webervaring te personaliseren.
Door onze website te blijven gebruiken zonder de instellingen te wijzigen, gaat u akkoord met ons gebruik van cookies.

Cookie Policy